Cinéma

affiche

A German Life

De 1942 à la fin de la guerre, Brunhilde Pomsel a travaillé comme sténographe au service du Ministre de la propagande du régime nazi, Joseph Goebbels. Décédée en janvier 2017, elle était le dernier témoin vivant ayant connu la machine du pouvoir nazi de l'intérieur et, âgée de 105 ans, elle raconte ici son histoire. Sa vie est aussi le reflet des principaux événements et ruptures historiques du 20ème siècle. Si aujourd'hui, beaucoup de gens pensent que les dangers du fascisme sont écartés depuis longtemps, le témoignage de Brunhilde Pomsel nous fait clairement comprendre que tel n'est pas le cas.

affiche

Alien: Covenant

Les membres d'équipage du vaisseau Covenant, à destination d'une planète située au fin fond de notre galaxie, découvrent ce qu'ils pensent être un paradis encore intouché. Il s'agit en fait d'un monde sombre et dangereux, cachant une menace terrible. Ils vont tout tenter pour s'échapper.

affiche

Et les mistrals gagnants

Ambre, Camille, Charles, Imad et Tugdual ont entre six et neuf ans. Ils vivent dans l'instant. Avec humour et surtout l'énergie optimiste de l'enfance, ils nous prennent par la main, nous entraînent dans leur monde et nous font partager leurs jeux, leurs joies, leurs rires, leurs rêves, leur maladie. Avec beaucoup de sérénité et d'amour ces cinq petits bouts d'Homme nous montrent le chemin du bonheur. Un film à hauteur d'enfant, sur la vie tout simplement.

affiche

Les Gardiens de la Galaxie, vol. 2

Musicalement accompagné de la "Awesome Mixtape n°2" (la musique qu'écoute Star-Lord dans le film), Les Gardiens de la Galaxie 2 poursuit les aventures de l'équipe alors qu'elle traverse les confins du cosmos. Les gardiens doivent combattre pour rester unis alors qu'ils découvrent les mystères de la filiation de Peter Quill. Les vieux ennemis vont devenir de nouveaux alliés et des personnages bien connus des fans de comics vont venir aider nos héros et continuer à étendre l'univers Marvel.

affiche

Les fantômes d'Ismaël

A la veille du tournage de son nouveau film, la vie d'un cinéaste est chamboulée par la réapparition d'un amour disparu...

affiche

Ma' Rosa

Ma'Rosa a quatre enfants. Elle tient une petite épicerie dans un quartier pauvre de Manille où tout le monde la connaît et l'apprécie. Pour joindre les deux bouts, elle et son mari Nestor y revendent illégalement des narcotiques. Un jour ils sont arrêtés. Face à des policiers corrompus, les enfants de Rosa feront tout pour racheter la liberté de leurs parents.

affiche

SAPINHAUT, une bouffée d'air folk

À travers le Valais des années 1970 et les quatre éditions du Festival de Sapinhaut, modeste et passionnée réplique valaisanne des grands rassemblements que furent Woodstock en 1969 ou l'île de Wight en 1970, le film jette un regard sur la génération du baby-boom, en lutte pour changer la vie, changer le monde, face à l'ordre établi et la morale rigide d'une société conservatrice étouffante, sur fond de haute conjoncture économique, de progrès technologiques et de tensions liées à la Guerre froide. Le documentaire s'ouvre sur une radieuse journée de retrouvailles à Sapinhaut, quarante ans après l'ultime édition du Festival. La caméra saisit l'émotion des vieux copains qui rigolent d'avoir tellement changé et qui regardent, entre émerveillement et nostalgie, des photos de l'époque. De là, au fil d'une 2CV remontant vallées et forêt comme on remonte le temps, le film collecte les souvenirs et récits des acteurs, témoins et contemporains du Festival. Il restitue, au-delà de la musique, l'esprit de communion joyeuse, de fête, de partage et d'utopies qui fleurit, éphémère, dans cette clairière de Robin des bois à l'acoustique exceptionnelle. Convoquant des images d'archives, le film éclaire aussi le contexte particulier dans lequel Sapinhaut a surgi : votation pour le droit à l'avortement, guerre contre la pollution au fluor dans la région de Martigny, implantation à Écône des catholiques traditionalistes de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X, intrusion du tourisme de masse avec la construction des stations de ski « champignons ». Sans tristesse ni complaisance, la puissance du documentaire est qu'il donne finalement à sentir ce qu'a été et ce qui demeure de « l'esprit de Sapinhaut », malgré les décennies et le rouleau-compresseur de l'Histoire et des illusions perdues : un souffle vivant, une aspiration à la liberté, qui interroge toujours, en passage de témoin, nos destins, nos rêves et nos valeurs face au monde qui vient.

Top