12.10.2017, 12:26

Les sponsors du FC Sion empruntés, le no comment de la Ville de Sion et de l'Etat du Valais

Abonnés
chargement
Certains sponsors du FC Sion se posent des questions.

 12.10.2017, 12:26 Les sponsors du FC Sion empruntés, le no comment de la Ville de Sion et de l'Etat du Valais

Sanctions contre Christian Constantin Les entreprises qui soutiennent le club présidé par Christian Constantin vont-elles continuer à le faire? Certaines se posent la question.

Empruntés. Les sponsors du FC Sion que nous avons atteints sont gênés aux entournures par l’affaire Christian Constantin. Leur réflexion n’est pas simple. Claquer la porte du club fétiche, en ajoutant leur propre sanction à celle de la Swiss Football League, pourrait être mal vu en Valais. Faire comme si rien ne s’était passé est aussi une attitude difficile....

Empruntés. Les sponsors du FC Sion que nous avons atteints sont gênés aux entournures par l’affaire Christian Constantin. Leur réflexion n’est pas simple. Claquer la porte du club fétiche, en ajoutant leur propre sanction à celle de la Swiss Football League, pourrait être mal vu en Valais. Faire comme si rien ne s’était passé est aussi une attitude difficile. Faut-il continuer à associer son image à celle du FC Sion? Plusieurs réfléchissent.

>>A lire aussi: les sanctions contre Christian Constantin

Réflexions en cours

Les Forces Motrices Valaisannes distribuent leur carton bleu chaque fois qu’un arbitre brandit un carton, jaune ou rouge, sur le terrain. «Comme partenaire fair-play, la situation nous interpelle», reconnaît le directeur, Paul Michellod. Aucune décision de maintien du soutien ou non n’a été prise. «La sanction définitive n’est pas tombée puisqu’il y a possibilité de recours. Nous attendons, mais l’analyse est en cours.»

La réflexion en est au même stade chez Migros Valais. En déplacement à l’étranger, le directeur Max Alter indique simplement que sa société «va analyser la situation».

Si la BCVS figure sur la liste des Partenaires premium du club, le porte-parole de la banque cantonale, Albert Gaspoz, relativise la situation. «Nous ne sommes pas liés par un contrat de sponsoring, nous ne sommes pas liés à l’image du FC Sion. Nous n’accordons pas au club un soutien annuel. Nous achetons des prestations au club, en faveur de nos clients.» En d’autres termes, la banque invite simplement ses clients à assister au match.

Jean-Daniel Descartes est clairement affiché sur les cuissettes des joueurs. Lui a déjà pris sa décision. Il reste. «Pour moi, cela ne change rien. Cela ne remet pas en cause le sponsoring des Meubles Descartes, même si je regrette le geste de Christian.»

Quant à Jean-Michel Bonvin, directeur de Greenwatt, l’un des Team partenaires, il lance: «Nous sommes sponsor du Fc Sion, pas de Christian Constantin…»

No comment de la Ville de Sion et de l'Etat du Valais

Contactés, le Président de la Ville de Sion Philippe Varone, ainsi que le Ministre des sports Frédéric Favre, n’ont ni l’un ni l’autre souhaité commenter cette sanction.  

Et vous, qu'en pensez-vous? Notre sondage


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top